Le Real Madrid a battu l’AS Rome

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !

Nous terminons cette semaine riche en matches de Ligue des Champions avec le Real Madrid qui démarre le championnat en patron. Et ce n’est pas l’attaquant du Real Madrid Mariano, buteur lors de la victoire 3-0 à domicile face à l’AS Rome en 1re journée de C1 le 19 septembre 2018 qui dira le contraire. Un match qui a fait trembler les cotes sur Ladbrokes et sur lequel nous allons à présent revenir.

Real Madrid face à l’AS Rome

Il ne fait aucun doute que le Real Madrid était beaucoup plus fort que l’AS Rome mercredi 19 septembre 2018. Un club qui débutera alors la défense de son triple titre en Ligue des Champions par une indiscutable et impressionnante victoire (3-0), mercredi face au demi-finaliste de la saison dernière, qui s’est pour le coup montré plutôt dépassé pendant la rencontre. On peut même aller jusqu’à dire que le Real s’est contenté de ne marquer « que » trois fois, n’insistant pas plus que ça et ayant pourtant le pouvoir de faire encore plus. Robin Olsen, le gardien suédois de la Roma a quand même limité les risques également de son côté en se montrant largement plus performant et impliqué que son équipe sur le terrain. Il n’effectuera pas moins d’une dizaine d’arrêts décisifs, qui font que sans lui…la correction aurait été plus que terrible, voire même jusqu’aux frontières de l’humiliation.

Un match à sens unique

Si vous avez misé sur le Real sur des sites comme betFIRST, alors vous avez été judicieux et très bien informé. Pendant toute la première période, on a pu voir des Madrilènes jouer à un rythme infernal et tellement élevé qu’il paraissait impossible de les contrer. Ils ont fait preuve d’une qualité technique tellement éclatante que les Romains n’ont fait qu’écoper tout le long de la rencontre.

Il faut dire que les relations Benzema-Isco ou Modric-Bale ont fait preuve de très haut niveau ce mercredi soir. Ils ont tous fait peser en fait une réelle menace constante sur l’arrière-garde de la Roma. Ce dernier cédera même avec surprise sur une balle arrêtée, juste avant la pause. De quoi intriguer et enflammer les paris sportifs. En effet, à la 45e minute et sur un coup franc à l’entrée de la surface, la frappe parfaite d’Isco a alors survolé le mur pour terminer sa course dans le petit filet de Olsen.

Des joueurs inspirés

Il ne faut pas occulter cependant que les Italiens ont eu quelques belles occasions également après la pause. On assistera par exemple à un très bon tir d’Under à la 49e, ou encore à une autre belle action de Kolarov à la 63e. Nous ne pouvons également que saluer la jolie tête de Dzeko à la 85e. Mais en vain. Ça ne veut pas rentrer.

D’autant plus que le Real avait aussi pour lui l’efficacité. Et le club le prouvera assez vite en seconde période avec son superbe deuxième but. Un ballon rentré dans les cages suite à une passe claire et limpide de Modric, qui parviendra à éliminer trois Romains d’un coup avant de passer à Bale qui se montrera trop rapide pour Manolas et qui effectuera alors une frappe bien trop précise pour Olsen à la 58e minute (2-0).

Et un, et deux et trois zéros…

L’équipe de Lopetegui ne s’arrêtera pas là et ira chercher l’assurance en voulant finir proprement jusqu’au temps additionnel. Et c’est Mariano Diaz, de retour après sa saison lyonnaise, qui enverra une frappe magnifique dans la lucarne du pauvre Olsen pour clôturer le festival de buts et enfoncer le dernier clou sur le cercueil de l’AS Rome pour un 3-0.

En théorie, le Real faisait face ce soir à son rival censé être le plus dangereux. Mais après cette rencontre, il a surtout prouvé au monde entier qu’il avait une marge considérable et à ce jour, le monde du sport et des paris en ligne comme Bet777, a du mal à voir ce qui pourrait bien l’empêcher de sortir en tête de ce groupe. Prochaine rencontre avec le CSKA Moscou et les Tchèques de Plzen.

En ce qui concerne la Roma, l’histoire est différente et un peu plus compliquée à présent, car Eusebio Di Francesco avait bien tenté un pari avec la titularisation de Nicolo Zaniolo, 19 ans et pas le moindre match de Serie A au compteur.

Le championnat de Ligue des Champions nous réserve encore de biens belles surprises et nous ne pouvons que vous conseiller de très vite profiter de son démarrage cette semaine et de sa progression lors des semaines à venir pour suivre l’évolution des équipes et des joueurs, histoire de peut-être profiter un peu plus des nouveaux bonus de paris sportifs sur les sites de bookmakers que nous vous invitons à découvrir sur notre portail.

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !