Saint-Étienne peut à présent rêver de Ligue des Champions

Jusqu'à 120€ offerts

Profitez de l'Offre !

Nous vous proposons de plonger aujourd’hui du côté du championnat de Ligue 1 et plus particulièrement de l’équipe de Saint-Étienne qui vient d’enfoncer Monaco hier soir et qui peut donc légitimement rêver de Ligue des champions. Et ce n’est pas l’attaquant de Saint-Étienne, Rémy Cabella, buteur lors de la victoire 3-2 à Monaco en L1 le 5 mai 2019 qui dira le contraire !

Un grand pas vers l’Europe pour les Verts

Voici que Saint-Étienne vient d’effectuer un grand pas vers l’Europe ce week-end. Il peut même rêver dès aujourd’hui de Ligue des champions. Et s’il est dans ce cas, c’est surtout grâce à sa victoire d’hier, dimanche 5 mai 2019, à Monaco (3-2) qui ne compte plus quant à lui que trois points d’avance sur Caen le barragiste.

Il est intéressant de constater ici que le résultat de ce match à fort enjeu, qui a particulièrement agité les cotes sur des sites comme Bwin, aura certainement une lourde incidence au terme de l’exercice.

En effet, si Saint-Étienne dispose actuellement de 62 pts au compteur, il compte également désormais sept points d’avance sur Montpellier qui reste quant à lui cinquième et premier non-européen. Le résultat est donc là : les Verts peuvent ambitionner une place en Ligue des champions.

Jean-Louis Gasset, entraîneur,et actuellement en poste à l’AS Saint-Étienne prévient : « On va garder la même humilité. On reçoit deux fois, Montpellier et Nice. On sait que notre public va nous pousser pour ces deux véritables finales à Geoffroy-Guichard. ».

Monaco en déroute

Du côté de Monaco, on fait preuve de gaspillage puisque pour sa part, le club a encore une fois dilapidé une partie de son avance sur les trois équipes actuellement dans la zone rouge. Il faut dire que l’équipe de Leonardo Jardim s’est complètement délitée après ce qui était pourtant une excellente première période de jeu sur le terrain.

Elle n’a donc plus à présent que trois points d’avance sur Caen et encore deux matches à l’extérieur à venir…

A cette occasion, le technicien portugais se montre rassurant : « Oui, mais cette saison, Monaco est meilleur à l’extérieur qu’à la maison. ».

Il faut bien avouer que la rencontre a été finalement à la hauteur de l’enjeu.
Un match qui se montrera âpre, mais aussi très dur tout en étant également ponctué de geste de haut niveau.
Que dire par exemple de cet enchaînement d’une amortie en pleine course-reprise en demi-volée et victorieuse de Gelson Martins pour le 1er but dès la 18e et à la suite d’une belle ouverture de Jemerson ?!

Monaco pas très inspiré dimanche soir

Il faut dire que Monaco méritait cependant de mener à la pause, tant sa première période a été supérieure à celle des Verts. Gasset analysera même : « On était content de rentrer à 0-1 à la mi-temps, parce qu’on jouait trop mal. ».

Mais tour à tour, ce sont Golovin à la 21e, Falcao à la 34e et une tête de Saliba sur son propre poteau à la 38e qui auraient pu donner deux beaux buts d’avance à l’équipe de Monaco.

Mais au lieu de cela, nous avons assisté à une suite qui a été plutôt cauchemardesque pour le club du Rocher. En effet, la descente aux enfers commencera tout d’abord avec Subasic qui s’est blessé à la cuisse gauche. Une blessure qui était due en fait à une sortie anodine avant la pause et qui l’obligera à laisser sa place à l’inexpérimenté Seydou Sy.

Pour la suite, on retrouvera Gasset qui a décidé d’attaquer et fera alors rentrer Nordin à la 46e puis Beric à la 55e. Une occasion ici de faire passer son équipe en 4-4-2 alors que les Verts, dès lors, poussaient de leur côté.

Mais il faut bien avouer également que Monaco a eu pourtant une nouvelle opportunité de 2-0. Mais la tête puissante de Glik ira tout simplement s’écraser sur la barre transversale alors que Naldo ira « vendanger » dans la foulée à la 54e.

Des Verts sur un petit nuage

C’est ainsi que l’on retrouvera en fin de compte des Verts chanceux, qui seront alors comme sur un petit nuage ; à l’image de cette action : un centre de Cabella qui sera alors détourné dans ses buts par Ballo-Touré pour la balle d’égalisation à la 59e.

À cette occasion Yann M’Vila, qui est footballeur international français qui évolue au poste de milieu défensif à l’AS Saint-Étienne, annoncera : « Tout ça, c’est peut-être la chance qu’on n’a pas eue en début de saison qui nous sourit. Mais après on a fait deux exploits. ».

Les Verts sont donc tout en joie et on déjà le regard tourné depuis ce lundi vers le match de fin de semaine. En effet, si vous misez en ligne sur des sites comme betFIRST ou encore Bet777, nous ne pouvons que vous conseiller de surveiller les cotes de leur prochaine rencontre face à Montpellier vendredi 10 mai 2019 pour un gros match qui fera trembler incontestablement les cotes sur vos sites de paris sportifs préférés.

N’oubliez pas également que vous pouvez parier en ligne à tout moment sur les sites de bookmakers que nous vous invitons à découvrir chaque jour sur notre portail.

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !