Un étrange duo aux commandes des Lakers en NBA

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !

Que peut-on dire à présent de cette semaine qui démarre sur des chapeaux de roues pour les Lakers qui voient leur championnat de NBA particulièrement chamboulé par un étrange duo Vogel-Kidd à sa tête, qui vient d’être mis en place pour les relancer dans la compétition ?!

Les Los Angeles Lakers à la une

S’il s’agit d’une assez bonne nouvelle pour les supporters des Los Angeles Lakers et tous ceux qui misent en ligne sur cette équipe sur des sites de bookmakers comme Ladbrokes ; il faut bien prendre en compte que l’équipe se doterait depuis lundi d’un nouvel entraîneur qui peut sembler comme une mauvaise nouvelle. Alors que les dirigeants de la franchise californienne sont déjà en crise, on apprend depuis hier qu’ils ont peut-être opté pour une solution radicale et plutôt surprenante qui suscite déjà des interrogations dans tout l’univers du sport et particulièrement du basket.

En effet, la direction vient de décider d’imposer à Frank Vogel un adjoint ambitieux et plutôt controversé en la qualité de Jason Kidd…

Des Lakers en perdition

Il faut dire que les Lakers ont perdu depuis plusieurs saisons déjà leur statut d’équipe phare de la NBA. Mais cela ne les empêche pas par contre de devenir l’une des franchises les plus spectaculaires pour ce qu’il s’y passe en…coulisses ! Un endroit où on attend pas forcément les sportifs et qui en dit long sur la crise que subit le club qui profite plus de rebondissements d’histoires dignes d’une émission de télé-réalité que de faits reportant des prestations sportives dignes d’une compétition…

La série des Feux de l’Amour est, à côté de ce qui se trame dans les coulisses de cette équipe, dérisoire et sans fondement. Surtout après la très médiatisée guerre de succession en 2017 au sein de la famille Buss. C’est en fait la famille qui contrôle les Lakers depuis 1979, et qui a fait parler d’elle après la démission le mois dernier de son président Magic Johnson. Un dirigeant qui se retrouvait alors vraiment frustré entre autres de ne plus pouvoir tweeter librement. À cette période, ce que l’on peut facilement appeler le feuilleton « Les Lakers à la recherche de leur gloire passée » s’est offert un nouvel épisode plutôt savoureux et remarqué.

Il ne faut pas oublier également que, celle qui est aujourd’hui la deuxième franchise la plus titrée de l’histoire, était depuis avril dernier à la recherche d’un successeur à Luke Walton et qu’elle pensait sincèrement l’avoir trouvé en la qualité de Tyronn Lue.

Il s’agissait alors ici d’un candidat légitime, surtout en raison de son passé d’ancien joueur des Lakers. Mais il a convaincu à ce poste également et surtout grâce à sa proximité avec la superstar de l’équipe, LeBron James. Une superstar du basket qui n’est plus à présenter, surtout si vous pariez en ligne sur des sites comme Bwin et qu’il a conduit à son troisième titre NBA en 2016 à Cleveland.

Mais Lue jettera l’éponge…

Mais c’est lorsqu’il a vu le contrat que lui proposaient les Lakers avec un devoir de trois ans et 18 millions de dollars, et surtout lorsqu’il a découvert qu’ils voulaient lui imposer Jason Kidd comme adjoint, que Lue a jeté l’éponge.

Que dire également de cet intervalle pendant lequel un autre candidat en la qualité de Monty Williams a préféré au final rejoindre Phoenix au dernier moment, choisissant une équipe qui a terminé la saison 2018-19 avec un bilan catastrophique de 19 victoires et 63 défaites plutôt que les Lakers dont les dirigeants se sont alors ensuite rabattus sur Frank Vogel. Un personnage haut en couleur qui leur a fait en quelque sorte une forte impression lors d’un entretien et qui a surtout accepté toutes leurs conditions.

Qui est Franck Vogel ?

Mais il ne faut pas occulter le fait que Vogel, âgé aujourd’hui de 45 ans, n’est pas un inconnu dans le milieu sportif et encore moins dans le Basket. C’est un type qui s’est fait un nom rapidement alors qu’il était à la tête des Indiana Pacers de 2011 à 2016. Un club qu’il a alors conduit à deux reprises en finale de la conférence Est, en 2013 et 2014. Mais aussi un club qui se sera incliné à chaque fois face au Miami Heat de LeBron James.

Il faudra alors remonter jusqu’à 2016 pour vivre sa deuxième expérience en NBA, à Orlando entre 2016 et 2018 (54 v-110 d). Une période qui s’est beaucoup moins bien déroulée, mais qui n’empêche pas Vogel de toujours profiter à ce jour d’une assez bonne réputation en NBA. Il est reconnu comme étant un entraîneur sérieux, qui ne plaisante pas avec la discipline et qui reste partisan incorruptible d’un basket défensif et surtout physique. Bref, vous l’aurez compris : il prêche pour tout ce qui a fait défaut cette saison aux Lakers.

On apprend donc que Vogel a accepté d’inclure Jason Kidd dans son staff. Il collaborera alors ici avec celui qui était l’ancien meneur des Dallas Mavericks, dont les expériences d’entraîneur à Brooklyn de 2013 à 2014 et à Milwaukee de 2014-2018 se sont terminées abruptement sur fond de conflits avec ses joueurs…mais aussi avec ses dirigeants.

Même si les Lakers n’ont pas encore officialisé ce jour, mardi 14 mai 2019, son arrivée ; il faut bien admettre que tout semble en place pour que ce fameux « soap opera » se poursuive quelques saisons de plus. Mais le plus important pour les supporters et tous ceux qui misent sur cette équipe sur betFIRST, est de savoir si cela se fera encore sans succès sur les parquets ?!

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !