Les All Blacks sont prêts pour le tournoi des 4 Nations

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !

On ne change pas une équipe qui gagne, surtout lorsqu’elle se compose de joueurs d’expérience. Et c’est exactement ce qu’il va se passer du côté des All Blacks qui nous montrent, juste avant le tournoi des 4 Nations, une liste d’expérience juste avant l’Australie.

Le Tournoi des Quatre Nations

Avant de vous parler de l’équipe des All Blacks, il nous paraît judicieux de vous rappeler ce qu’est réellement ce tournoi de Rugby League Four Nations, ou en français Le Tournoi des Quatre Nations. C’est donc une compétition internationale de rugby à XIII. Créée en 2009, elle succédera au Tri-Nations qui mettait tout simplement aux prises les 3 plus fortes nations du moment, à savoir l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Grande-Bretagne.

Pour cette nouvelle version du tournoi, ces trois dernières sélections considérées objectivement comme étant les meilleures du monde sont alors automatiquement reconduites. À la différence que la Grande-Bretagne fera cependant place à l’Angleterre du fait de la décision de la RFL de dissocier sa sélection principale en trois équipes nationales pour toutes les compétitions internationales, à savoir l’Angleterre, le pays de Galles et enfin l’Écosse.

Afin de compléter ce programme, une quatrième équipe a ensuite été invitée lors de la première édition. Une équipe qui sera alors désignée après des matches de qualification. Il s’agit en fait d’une sélection qui met en concurrence et alternativement, une équipe de l’hémisphère Sud, comme par exemple la Papouasie-Nouvelle-Guinée ou les Iles Samoa et une équipe européenne ; gagnante du championnat d’Europe ou seconde après l’Angleterre. Bref, le « Four Nations » n’est pas la deuxième compétition internationale de rugby à XIII la plus prestigieuse après la coupe du monde pour rien. Mais attention cependant à ne pas le confondre avec le Rugby Championship, qui est en fait une compétition de rugby à XV des nations de l’hémisphère sud. Une compétition qui est en effet trompeuse car parfois dénommée à tort « Four Nations » par la presse, alors que l’appellation « Four Nations » est déposée par la Fédération internationale de rugby à XIII (la RLIF).

On reprend les mêmes et on recommence

Hier, lundi 6 août 2018, le sélectionneur des All Blacks, Steve Hansen, a annoncé qu’il proposerait un groupe d’expérience pour ce prochain tournoi des 4 nations et affichera donc au sein de sa sélection, la présence des incontournables Kieran Read et Beauden Barrett. Une équipe qui s’annonce déjà très dangereuse, à moins de 15 jours de ce Four nations qui débutera donc le 18 août.

En effet, alors que nous sommes aujourd’hui à moins de deux semaines des débuts de ce championnat en Australie, le technicien néo-zélandais a préféré montrer qu’il souhaitait s’appuyer sur l’expérience et donc sur le noyau dur de son équipe. Ce sera donc une liste de 33 joueurs dont une majorité de têtes connues, et seulement deux novices à zéro sélection. Deux nouveaux qui seront là dans le but d’approfondir le jeu des doubles champions du monde en titre. Steve Hansen justifie alors : « Alors qu’il fallait trouver des ressources l’année passée, et que nous allons continuer à le faire sur certains postes, cette saison sera plutôt axée sur le fait d’approfondir notre jeu et d’améliorer les combinaisons entre joueurs. À la fin de l’année, nous devrons avoir une image plus nette de qui et de quoi seront nécessaires pour le Mondial-2019. ».

Avec 176 capes à eux deux, le capitaine Read et le deuxième ligne Brodie Retallick ont été rappelés alors qu’ils reviennent tout juste de blessure et des convocations ont également été adressées aux cadres Dane Coles et Sonny Bill Williams, bien que ces derniers soient encore à ce jour blessés. Une blessure au dos pour Coles le talonneur et une blessure à un genou pour Williams le trois-quarts.

Une liste sans surprise

Il faut bien avouer que, si vous suivez les matches de rugby internationaux et que vous effectuez par exemple des paris en ligne sur des sites comme Circus, le reste de la liste sera quasiment sans surprise pour vous. On retrouve donc pas moins de dix joueurs de la franchise des Canterbury Crusaders, qui viennent tout juste d’être sacrés en Super Rugby. Parmi eux,on retrouvera même l’ouvreur Richie Mo’unga, qui s’est montré particulièrement inspiré et surtout étincelant lors de la finale de samedi 4 août face aux Lions, l’équipe britannique (37-18).

Mais il faut bien avouer que les cotes sont toutes au maximum sur Bet777 et en faveur de la Nouvelle-Zélande, qui s’impose avec ce statut de double tenante du titre, et son palmarès. Des All Blacks qui ont en effet remporté cinq des six dernières éditions du Four nations et qui sont donc les favoris de nombreux parieurs en ligne, pour la prochaine session qui débutera chez les Wallabies, le 18 août à Sydney, avant de se diriger ensuite, la semaine suivante, à Auckland.

Composition du groupe néo-zélandais

Voici la liste officielle de la sélection délivrée par Steve Hansen hier. Du côté des avants, on retrouve donc 18 joueurs : Dane Coles, Codie Taylor, Nathan Harris, Owen Franks, Joe Moody, Tim Perry, Karl Tu’inukuafe, Ofa Tu’ungafasi, Scott Barrett, Brodie Retallick, Sam Whitelock, Sam Cane, Jackson Hemopo, Shannon Frizell, Kieran Read (capitaine), Ardie Savea, Liam Squire, Luke Whitelock.

Du côté des arrières, ils se comptabilisent au nombre de 15. Seront donc présents TJ Perenara, Aaron Smith, Te Toiroa Tahuriorangi, Beauden Barrett, Damian McKenzie, Richie Mo’unga, Ryan Crotty, Jack Goodhue, Sonny Bill Williams, Anton Lienert-Brown, Jordie Barrett, Rieko Ioane, Nehe Milner-Skudder, Waisake Naholo et enfin Ben Smith.

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !