Les épéistes français ont échoué au pied du podium

Jusqu'à 120€ offerts

Profitez de l'Offre !

Si la France a brillé lors de la coupe du monde de football qui s’est déroulée en Russie et qui vient de s’achever il y a moins de deux semaines, il faut bien avouer qu’ils n’ont pas montré vraiment plus d’efficacité aux Mondiaux d’escrime 2018. En effet, si les fleurettistes françaises doivent se contenter d’un bronze, les épéistes ont fait encore plus mauvais, échouant radicalement aux Mondiaux avec une 4e place.

Le Bronze pour la France

Cette fin de semaine est marquée à la fois par de bonnes performances de la France dans le Tour de France, mais aussi par de moins bonnes dans le monde de l’escrime. Les fleurettistes françaises ont remporté le bronze lors des Championnats du Monde de Wuxi, en Chine, alors que l’équipe masculine d’épée a quant à elle, et malgré la présence du champion du Monde Yannick Borel dans ses rangs, plutôt fait preuve de faiblesses, devant par la même occasion se contenter au final d’une triste quatrième place.

Alors qu’elles étaient menées contre la Corée du Sud jusqu’au cinquième assaut, les Françaises ont réussi cependant à reprendre du poil de la bête et à tranquillement remonter pour arriver à prendre l’avantage en deuxième moitié de match.

Alors qu’elles comptaient 5 touches d’avance au terme de l’avant-dernier relais, disputé efficacement par Pauline Ranvier, les Bleues ont plié le match (35-26). Cette victoire, l’équipe la devra en particulier à une solide Ysaora Thibus qui inscrira à elle toute seule pas moins de 10 touches ! Ysaora Thibus, argentée en individuel en début de semaine, lundi 23 juillet 2018, a commenté cet exploit et celui de ses coéquipières : « On a été chercher cette médaille, et je suis contente parce qu’on ne l’avait pas eue l’année dernière. C’est un vrai signe, on a marqué les esprits pour la qualification olympique et ça compte. Et je suis vraiment très fière d’elles. ».

Il faut dire qu’un peu plus tôt dans la compétition, les fleurettistes françaises avaient plutôt facilement éliminé l’équipe de Singapour (45-18). Elles se montreront tout aussi efficaces en quarts de finale face à l’Allemagne (45-38), avant de tout simplement chuter contre l’Italie (45-29) pour une place en finale.

En ce qui concerne le reste du podium, nous vous donnons rendez-vous rendez-vous la semaine prochaine pour le découvrir, car il doit encore être disputé jeudi, lors de la finale entre l’Italie et les États-Unis.

Fiasco pour l’équipe masculine française

On ne peut pas toujours gagner, et surtout être champion du monde partout. La deuxième étoile sur le maillot des Bleus sera donc un exploit à graver dans l’histoire du monde du foot, mais les performances de ces mêmes Bleus dans l’escrime sera à très vite oublier pour nos chers voisins.

En effet, en ce qui concerne l’épée hommes par équipe, les Français ont quant à eux fait bien moins que l’équipe féminine, échouant au pied du podium. Ils devront alors se contenter d’une quatrième place, au terme d’un difficile match contre l’équipe russe (45-35). Nous espérons que vous n’avez pas misé sur cette équipe sur Circus, ou que vous n’avez misé que sur Borel, mais vous invitons cependant à ne pas oublier de vous inscrire sur un de ces sites de paris sportifs que nous vous présentons sur notre portail, afin de profiter de la finale de jeudi prochain et des bonus sportifs proposés par les bookmakers à leurs nouveaux membres.

L’équipe emmenée par Yannick Borel, sacré en effet champion du monde lundi en individuel, a été menée dès les premiers relais. On s’est retrouvé face à une équipe un peu bousculée, qui n’aura pas réussi à reprendre la main face à des Russes bien plus performants encore que dans le foot de juin à juillet. Bien qu’il se soit montré plutôt efficace lors du cinquième assaut, Borel n’a pas tenu la mesure et a ensuite calé face à Pavel Sukhov, qui se sera rapidement mis hors de portée du français.

Mais la France ne démérite pas pour autant et aura fait preuve d’un assez beau parcours, éliminant de justesse les États-Unis en quarts (45-44), avant de se faire battre par l’équipe suisse en demi-finale (45-38).

Si vous suivez ce championnat du monde et que vous pariez en ligne, nous vous donnons alors rendez-vous vendredi prochain, dans nos tribunes, pour faire le point sur le sacre du nouveau champion du monde d’escrime 2018. Un titre qui sera bataillé entre la Corée du Sud et la Suisse, deux nations qui doivent donc encore s’affronter en finale jeudi prochain.

En attendant de découvrir ces résultats, nous vous invitons à vous inscrire sur les sites de paris en ligne que nous vous proposons de découvrir en détail sur notre site, ou de vérifier les cotes de la Corée du Sud et de la Suisse pour faire rapidement vos jeux si vous avez déjà un compte joueur…

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !