Bonnet de retour aux championnats de France de natation

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !

Cette semaine a été marquée par le retour sur scène d’une sportive qui a particulièrement manqué à nos chers voisins français. En effet, les Championnats de France de natation petit bassin signent un retour de Charlotte Bonnet, une athlète qui revient en fait là où son essor s’est dessiné il y a un an de cela.

On se souvient des performances de cette Française lors des demi-finales du 200 m nage libre des Championnats d’Europe, le 5 août 2018 à Glasgow, et allons donc prendre de plaisir à la redécouvrir dans ce nouveau tournoi national. Une très bonne nouvelle pour tous ceux qui ont l’habitude de la suivre comme ses fans, et surtout pour les parieurs en ligne qui misent habituellement sur des valeurs sûres de la natation française sur des sites de paris en ligne comme Bwin.

Le retour de Charlotte Bonnet

Cela fait déjà quelques mois que nous n’avions plus parlé de cette championne qu’est Charlotte Bonnet. Récompensée de ses premières couronnes internationales depuis cette époque, on profite à présent de sa présence étant donné qu’elle replonge depuis cette semaine aux Championnats de France. Ce sera donc en petit bassin (25 m) à Montpellier, une ville chargée d’histoire pour elle, qu’elle fait ses preuves depuis hier et jusqu’à dimanche. C’est en effet à Montpellier que les contours de son changement de dimension s’étaient dessinés il y a un an de cela, dans le bassin montpelliérain.

La Niçoise de 23 ans avait tout naturellement empilé pas moins de 6 titres nationaux. Ajoutant à ce déjà très impressionnant palmarès trois records de France, dont celui du 100 m libre (52.04), détenu depuis 2010 par Camille Muffat. On retrouve alors ici une sportive qui avait su montrer ici les prémices de son incroyable essor dans les eaux internationales. Elle se permettra même, deux semaines plus tard, d’être sacrée championne d’Europe en petit bassin du 200 m libre. Une épreuve qui marque ici sa distance de prédilection, à Copenhague.

Mais elle ne s’arrêtera pas en si bon chemin, enchainant au coeur de l’été suivant les titres en coiffant la couronne continentale du 200 m en grand bassin, à Glasgow. Elle montera alors sur la troisième marche du podium du 100 m, signant ici des performances qui lui vaudront légitimement un nouveau statut dans l’univers de la natation. Sans oublier qu’elle le fera à cette époque pendant un contexte pas vraiment favorable pendant lequel la natation française était en totale reconstruction, l’obligeant à impliquer davantage de sollicitations.

Ce qui attend Charlotte Bonnet

On ne peut pas dire qu’elle se trouve dans une forme optimale cette semaine, et ce en raison d’une préparation qui semble plutôt tardive. Mais Bonnet n’a pas le choix et prendra donc, comme ce fût le cas en 2017, le départ de six courses cette semaine et plus particulièrement ce week-end. Il faudra donc compter sur sa présence aux 100 m et aux 200 m, mais aussi pour le 50 m, le 400 m, le 50 m brasse et le 100 m 4 nages qui figurent toutes à son programme bien chargé.

Mais on sait également qu’elle a d’ores et déjà annoncé une mauvaise nouvelle pour ceux qui comptaient miser sur elle en international sur des sites de bookmakers comme Ladbrokes… La championne a assuré en effet qu’elle ne participera pas aux Championnats du monde en petit bassin qui se dérouleront du 11 au 16 décembre 2018 en Chine, à Hangzhou.

D’autres champions en lice

Mais si vous ne comptez pas miser sur Bonnet sur vos sites habituels comme betFIRST, alors peut-être vous tournerez-vous du côté du sprinter marseillais Mehdy Metella ?! Il forme en effet avec elle le duo des deux principaux pourvoyeurs de médailles de la natation tricolore en Écosse début août. Sans compter que nous ne pouvons que vous conseiller de surveiller les cotes et de guetter la forme des deux nouveaux camarades d’entraînement de la Niçoise, à savoir Jérémy Stravius et Jordan Pothain. Ces deux athlètes ont effectivement rejoint le groupe de Fabrice Pellerin à la rentrée, étant respectivement en provenance d’Amiens et de Grenoble.

Jérémy Stravius goûtera à toutes les nages, du 200 m libre au 50 m dos en passant par le, 100 m papillon, le 100 m 4 nages et le 200 m 4 nages ; alors que Jordan Pothain quant à lui se concentrera sur la nage libre avec le 100 m, le 200 m, le 400 m et le dos avec le 50 m et enfin le 100 m. Un sacré programme qui vous prédit de nombreux paris en ligne à rebondissements. Pour l’ensemble des nageurs, ces quatre jours de compétition qui ont commencé hier, jeudi 15 novembre 2018, constituent l’ultime occasion de se qualifier pour les Mondiaux-2018 en bassin de 25 m.

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !