Le Portugal démarre son championnat en battant l’Italie

Jusqu'à 100€ offerts

Profitez de l'Offre !

Nouveau rebondissement dans ce début de Ligue des nations. Le Portugal se lance et démarre plutôt bien sa compétition en battant l’Italie. On ne peut que se satisfaire du plaisir affiché sur les photos dans la presse ce matin, du Portugais André Silva, lorsqu’il a inscrit le seul et unique but du match de Ligue des nations contre l’Italie, le 10 septembre 2018 à Lisbonne. Une occasion pour de nombreux parieurs en ligne sur betFIRST de remporter une coquette somme s’ils ont misé juste.

Une équipe qui affiche la couleur

Même s’il n’était pas présent sur le terrain ce soir de match, la star Cristiano Ronaldo peut être fier de son équipe du Portugal qui vient tout simplement de défaire l’Italie (1-0). Ce sera alors sur un très beau but d’André Silva, qui signe ici un bon début pour son premier match en Ligue des nations. Une occasion pour lui également d’être considéré comme le héros du jour qui permet au Portugal de tout simplement prendre par la même occasion la tête de son groupe, lundi à Lisbonne.

Fernando Santos, le sélectionneur portugais, avait choisi d’aligner pour cette rencontre le même onze que celui qu’il avait proposé face à la Croatie, quelques jours plus tôt en amical (1-1). Une occasion pour lui de ranger une nouvelle fois au placard son 4-4-2 inamovible avec son capitaine Ronaldo pour le remplacer par un 4-3-3 axé sur la possession et qui a donc déjà fait ses preuves.

De l’autre côté du terrain, Roberto Mancini a répondu quant à lui sur le gazon avec une formation 4-4-2 remanié. On pourra alors facilement constater qu’il a, pour cette occasion, laissé sur le banc l’expérimentée charnière centrale de la Juventus de Turin. Une charnière composée des trentenaires Chiellini-Bonucci qui sera donc remplacée par un tandem milanais bien plus jeune au travers du duo Caldara-Romagnoli.

Un match à plusieurs vitesses

Alors qu’il était dominé tout au long d’une première mi-temps plutôt stérile, le Portugal a alors passé la seconde à l’approche de la demi-heure de jeu, histoire de nous permettre de profiter à la 27e minute d’une très belle première action infertile de Bernardo Silva, qui a d’abord vu sa frappe au point de penalty sauvée sur sa ligne par Jorginho.

Autre belle action sabordée : celle du centre de Mario Rui qui sera alors dévié sur la barre par Cristante. Une action qui lui permettra d’éviter de peu le but contre son camp alors que le jeune gardien de 19 ans, Gianluigi Donnarummma, était complètement battu.

Des Italiens qui ont donc très vite été dépassés par la fougue des Portugais et qui ont donc commis beaucoup de fautes en première période. Ils s’en sortiront même plutôt bien lorsque l’arbitre a décidé de ne pas sanctionner une obstruction de Criscito sur Pizzi dans la surface à la 35e minute de la rencontre.

Toujours dans le feu de l’action de cette 1ere mi-temps pleines d’occasions, on assistera à une lourde frappe de William Carvalho, qui ira se loger juste à côté des cages. Une action foirée qui rappellera indirectement aux champions d’Europe que leur réalisme en prenait un coup lorsque la formidable capacité à marquer de Cristiano Ronaldo était absente au sein de l’équipe…

Et c’est le but d’André Silva !

Il faudra alors attendre le retour des vestiaires, dès le début de la seconde période, pour voir les Portugais concrétiser enfin leur domination tout au long de la première période.

À l’origine de ce but qui a agité les cotes sur Circus, on retrouve Bruma, qui aura été très brouillon jusque-là et qui semble alors revenir dans les clous à la 48e minute, en chipant astucieusement un ballon dans les pieds italiens, juste avant d’accélérer sur le couloir gauche. L’attaquant de Leipzig servira ensuite dans la foulée André Silva sur un plateau qui n’aura plus qu’à ouvrir son pied gauche pour loger le ballon dans le petit filet opposé de Donnarumma.

Une occasion pour ce jeune avant-centre, prêté cette saison au FC Séville en provenance de l’AC Milan, de gagner clairement en confiance. Il sera alors à l’origine ici de de l’ouverture du score, qui n’interrompra absolument pas le siège du but de la Squadra azzurra. Mais Bernardo Silva et son action à la 55e et Pizzi ne parviendront pas à conclure jusqu’au coup de sifflet final signifiant la fin de la rencontre sur 1-0.

Seule une tête de Zaza, à la 78e et au-dessus sur corner, procurera un léger frisson dans les tribunes portugaises. Mais il s’agit ici d’une très maigre action de la part d’une équipe qui possède quatre Coupe du monde à son palmarès et qui ne fera donc pas une très bonne impression avec sa défaite pour ce premier duel de la Ligue des Nations.

Mais il faut bien avouer que le Portugal était particulièrement en forme et que, pour ne rien arranger, l’Italie est tombée sur un Pepe une nouvelle fois impeccable. Le stoppeur du Besiktas a d’ailleurs reçu les applaudissements des quelque 50.000 spectateurs de l’Estadio de la Luz juste avant la rencontre. Une manière pour les supporters de célébrer sa 100e sélection contre la Croatie. N’oubliez pas que le championnat démarre et qu’il reste encore beaucoup de rencontres sur lesquelles vous allez pouvoir miser sur Bet777 prochainement.

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !