Pourquoi miser sur la jeunesse chez les Lakers en NBA

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !

Nous vous proposons de découvrir aujourd’hui, pourquoi il serait judicieux de miser sur la jeunesse du côté de la NBA sur NetBet ; avec une génération qui assure plutôt bien du côté des Los Angeles Lakers. On assistera par exemple à une très belle rencontre, pendant laquelle Lonzo Ball des Los Angeles Lakers se fera particulièrement remarquer lors du match de NBA face aux Mavericks, à Dallas le 7 janvier 2019.

La jeunesse chez les Los Angeles Lakers

On vient de découvrir que les jeunes stars comme Brandon Ingram et Lonzo Ball sont plus motivées que jamais à donner le meilleur d’elles-mêmes, allant jusqu’à répondre présents à l’appel lancé par l’entraîneur de Los Angeles. En effet, Luke Walton avait tout simplement réclamé plus de tirs afin de mener lundi 7 janvier 2019 les Lakers à la victoire 107-97 en NBA, sur le parquet des Mavericks à Dallas.

De son côté, Ingram a totalisé 29 points alors que Ball en ajoutera 21 au score pour effacer un retard de 13 points à la mi-temps. Un très beau score qui mettra par la même occasion un terme à une série de 3 malheureuses défaites consécutives. Il faut dire que c’était hier seulement le deuxième succès pour la franchise californienne. Une descente en effet orchestrée tout au long de 7 matches pendant lesquels il manquait un élément plutôt indispensable. Une chute vertigineuse en effet causée depuis que sa vedette LeBron James s’est blessée à l’aine le jour de Noël. Un match qui sera alors marqué en plus par une victoire sur le double tenant du titre, Golden State.

Mais pour Walton, rien n’était si sûr après avoir fait appel à Ingram et Ball suite à un très décevant échec (108-86) contre les Minnesota Timberwolves dimanche 6 janvier 2019. Il déclarera même à cette occasion : « En fait, j’ai été très satisfait par notre esprit de compétition dans cette première mi-temps. J’ai pensé que les gars faisaient tout leur possible ». Le coach des Lakers ajoutera ensuite qu’il avait exhorté ses joueurs pendant la seconde période à « changer mentalement. ». Appel qui sera alors écouté et auquel ils répondront favorablement avec un 32-13 dans le 3e quart-temps.

Et pour les autres équipes ?

De son côté, l’équipe des Milwaukee Bucks qui ont le statut de leader de la Conférence Est, a eu besoin quant à elle d’une mi-temps pour prendre la mesure des Utah Jazz finalement battus 114-102 après avoir mené à mi-parcours 62-58. Giannis Antetokounmpo inscrira 30 points pour les Bucks et Malcolm Brogdon 21 avec une défense renforcée en seconde période pour rebondir après la défaite de samedi contre les Toronto Raptors, qui sont à ce jour au stade de dauphins à l’Est.

L’entraîneur de Milwaukee, Mike Budenholzer, ne manquera pas d’affirmer son mécontentement au sujet de sa défense lors du premier acte et déclarera alors : « Ce qui est le plus important pour moi c’est qu’après avoir cédé 62 points en première mi-temps, nous les avons tenus à 40 en seconde ». Voilà un match qui a particulièrement agité les cotes sur les différents sites de paris sportifs en ligne que nous présentons chaque jour sur notre portail.

Denver et sa baisse de régime

À l’Ouest, Denver qui n’est autre que l’autre leader de Conférence, n’a pas connu la même réussite. Le club a en effet cédé à Houston chez les Rockets (125-113). James Harden, considéré comme le tenant du titre de meilleur joueur de la NBA (MVP), a encore vécu une grande soirée. Il totalisera en effet et à lui tout seul un total de 32 points. Un très beau score qui sera même assorti de 14 passes décisives pour porter la franchise du Texas vers une très belle victoire.

Mais il faut bien avouer que Harden a été plutôt bien épaulé par Clint Capela. Ce dernier, avec 31 points, a réussi ici son tout meilleur score avec les Rockets. Une occasion pour cette équipe de porter alors à 10 leur série de victoires à domicile. Du côté de Boston, les Celtics l’ont emporté 116-95 contre les Brooklyn Nets. Ce sera une victoire due essentiellement à Kyrie Irving, de retour de blessure à l’œil et après deux matches. Il sera en effet auteur de 17 points.

On notera également un très beau succès (119-107) de San Antonio chez les Detroit Pistons. Une occasion pour Gregg Popovitch, le coach plutôt emblématique des Spurs, d’atteindre les 1221 victoires comme entraîneur. Il égalise ainsi Jerry Sloan à la 3e place dans l’histoire de la NBA. Une occasion, pour terminer cet article, de vous parler, toujours au sujet de ce dernier match, de DeMar DeRozan qui a passé 26 points, pris 7 rebonds et réussi 9 passes décisives. Il permet ainsi à son équipe de San Antonio de remporter son 5e match de rang et le 13e en 16 rencontres.

Si vous pariez en ligne sur des sites de bookmakers comme Bwin, il y a de grandes chances que vous ayez tous les éléments en main sur cet article pour gagner de l’argent en misant sur de bons joueurs et de bonnes équipes. Vous avez toutes les cartes en mains et les sites disponibles en revues complètes sur notre portail.

200% bonus sur dépôt jusqu'à 80€

Profitez de l'Offre !