Pourquoi ne pas miser sur Pouille et Paire en ce moment

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !

Le monde du tennis de nos chers voisins français n’est pas vraiment au beau fixe. Ce mois-ci, c’est un peu comme si nous avions Pouille et Paire sur un bateau, et qu’il n’y avait pas vraiment besoin de savoir qui resterait à bord si un des deux tombait à l’eau puisque les deux sont déjà en train de goûter la température des fonds marins.

Bref, Lucas Pouille, suite à son tournoi manqué de Montpellier face au Chypriote Marcos Baghdatis du 7 février 2019, ressort aujourd’hui du Top 20 et Benoît Paire se retrouve quant à lui éliminé d’entrée par Wawrinka à Rotterdam…

Lucas Pouille ressort du Top 20

C’est la première mauvaise nouvelle pour les Français. Alors que Lucas Pouille a été éliminé dès son entrée en lice en 8es de finale à Montpellier, il a également subi un revers plutôt désobligeant. Il est en effet ressorti du Top 20 mondial en perdant 5 points et en s’affichant donc 22e. Une place qui le sort de ce fameux top 20 qu’il avait pourtant réintégré il y a de cela 15 jours, juste après sa demi-finale à l’Open d’Australie. Le voilà donc hors du Top selon le classement ATP publié hier, lundi 11 février 2019.

Puisque nous vous parlons du Top, vous serez heureux de savoir, surtout si vous pariez en ligne sur des sites comme Ladbrokes, que le sommet de la hiérarchie mondiale est resté inchangé derrière Novak Djokovic, Rafael Nadal et Alexander Zverev.

Chamboulements dans le classement

Mais le malheur des uns faisant inévitablement le bonheur des autres, la chute de Pouille lorsqu’il défendait son titre à Montpellier a permis en fait au Géorgien Nikoloz Basilashvili de gagner 2 places et de figurer donc au 20e rang. Une occasion pour ce dernier de retrouver ainsi son meilleur classement qu’il avait pourtant déjà atteint au début de l’année, à savoir le 7 janvier 2019 précisément.

Autre joueur à profiter d’un mouvement dans le top 20 : l’italien Mario Cecchinato. Il retrouve en effet sa 18e place mondiale en gagnant 1 point ; alors que Richard Gasquet tombe quant à lui au 30e rang avec 3 points en moins. N’oubliez pas cependant qu’il n’a toujours pas joué une seule rencontre en 2019 à cause d’une sale blessure…ceci expliquant un peu cela.

Toujours du côté de nos voisins français, on retrouve le vainqueur à Montpellier, Jo-Wilfried Tsonga, qui bondit quant à lui de pas moins de 70 places. Cependant, il reste encore à ce jour hors du Top 100 et se situe au 140e rang mondial. Pierre-Hugues Herbert, son adversaire malheureux de 27 ans qui est tombé en finale, monte de son côté pour le plus grand plaisir des parieurs en ligne sur des sites comme betFIRST, et se retrouve donc au 36e rang avec 8 points en plus. Il atteint ainsi le meilleur classement de toute sa jeune carrière.

Nous terminerons ces mouvements dans le Top avec l’Argentin Juan Ignacio Londero qui a été vainqueur à Cordoba de son premier titre ATP à 25 ans et qui passe aujourd’hui de la 112e place mondiale à la 69e avec une augmentation de 43 points ; et avec le Russe Daniil Medvedev qui a quant à lui été vainqueur à Sofia et qui conserve sa 16e place ATP.

Français Benoît Paire éliminé d’entrée à Rotterdam

La seconde grosse actualité française du côté du tennis de ce matin gravite autour de la défaite de Benoît Paire, alors qu’il avait déjà été sorti à Montpellier dès le premier tour. Résultat : il n’a donc pas fait mieux hier, lundi 11 février 2019 à Rotterdam, en s’inclinant dès son entrée en lice face au Suisse Stan Wawrinka, vainqueur 7-6 (7/4), 6-1.

Ce tournoi ne semble effectivement pas vraiment réussir au Français qui a été également éliminé au premier tour à Rotterdam en 2013, 2016 et 2017. On ne peut pas dire cependant qu’il ne s’est pas bien battu au cours du set initial. Il arrivera même à disposer de trois balles de première manche à 5-3 avant de perdre malheureusement le jeu décisif et de faire exploser de rage sa raquette et toutes les chances de continuer le tournoi.

Ce qui n’empêchera pas Wawrinka de reconnaître que le match avait été plutôt difficile en expliquant : « Affronter un ami dont vous connaissez parfaitement le jeu n’est pas chose aisée. ». Soulignant que son genou ne le gênait plus, Wawrinka ajoutera : « C’est difficile d’affronter Paire mais j’ai réussi à retrouver ma concentration. Je me suis battu durement pour retrouver mon rythme. ».

Paire, 58e joueur mondial âgé de 29 ans s’est donc tout simplement incliné sans combattre lors d’une seconde manche à sens unique et après un set cependant très disputé et 45 minutes d’échanges. Il réitère un peu ici ce qu’il avait connu la semaine dernière à Montpellier, lorsqu’il s’était autodétruit 6-2, 6-0 face au Tchèque Tomas Berdych.

Wawrinka, qui est actuellement 68e mondial, affrontera quant à lui au deuxième tour soit le Canadien Milos Raonic, qui l’avait éliminé en quatre jeux décisifs au dernier Open d’Australie, soit l’Allemand Philipp Kohlschreiber. Une occasion donc de surveiller les cotes de ce dernier qui était victorieux à Rotterdam en 2015. Surtout si vous souhaitez parier sur ce Suisse de 33 ans sur des sites en ligne de paris comme Bet777.

5€ offerts

Profitez de l'Offre !