Woods en forme pour le 1er tour du BMW Championship

Jusqu'à 100€ offerts

Profitez de l'Offre !

On constate que dans le Golf, Tiger Woods revient comme à ses plus belles heures depuis son retour, surtout lorsque l’on se penche sur ses performances au lendemain du 1er tour du BMW Championship du 6 septembre 2018 à Newtown Square, en Pennsylvanie. Un réel plaisir pour tous ceux qui le suivent et misent sur lui sur des sites de paris en ligne comme Ladbrokes.

Tiger Woods et le BMW Championship

L’Américain Tiger Woods vient tout juste de boucler hier, jeudi 6 septembre, le premier tour du BMW Championship. Il obtiendra alors une carte impressionnante de 62 (-8) près de Philadelphie, signant ici son meilleur score sur une journée depuis plus de cinq ans. Une impressionnante partie pendant laquelle l’ancien N.1 mondial de 42 ans a rallié le club-house avec sept birdies, un eagle et un bogey sur sa carte. Il réussit ici par la même occasion son meilleur premier tour depuis 1999.

Et il était temps qu’il marque son retour ! Il faut en effet remonter à août 2013 pour trouver trace d’une meilleure carte pour Woods (61) sur le circuit professionnel américain (PGA). C’était en fait à l’occasion de sa 79e, et il avait alors marqué ici, pour l’instant, sa toute dernière victoire dans le Bridgestone Invitational.

Mais le légendaire golfeur que tout le monde appelle le « Tigre », s’est sélectionné cette semaine pour la première fois depuis 2012 pour la Ryder Cup. Il marque les esprits et fait le bonheur de tous ceux qui parient sur lui sur betFIRST en caracolant en tête de la troisième des quatre épreuves de fin de saison sur le circuit PGA. Une excellente position, mais il ne faut pas occulter le fait qu’il partage encore à ce jour la tête avec le Nord-Irlandais Rory McIlroy. Ce dernier a notamment enchaîné cinq birdies de suite, avant de coincer en fin de journée avec deux bogeys sur les trois derniers trous.

Woods en impose dès le début

En ce qui concerne l’Américain Xander Schauffele, celui-ci est donc 3e et se trouve à un coup des co-leaders avec 63 points. Du côté de son compatriote Bryson DeChambeau, qui a été vainqueur coup sur coup du Northern Trust et du Dell Technologies Championship, on assiste à un démarrage bien plus timide qui a démarré calmement à la 20e place avec 67 points.

Depuis sa longue absence sur les parcours, Tiger Woods avait manqué au public. Dès son retour sur le green, nous vous avons conseillé de miser sur ce sportif qui ne devrait pas vous faire regretter d’avoir suivi nos conseils ces dernières semaines. En effet, celui-ci a réussi une première partie de parcours impressionnante. Il se permettra même d’avoir l’audace et l’affront de la conclure sur le score de 29, une première pour lui depuis 2007. Il s’agit d’un score étonnant pour le joueur aux 14 titres du Grand Chelem qui a donc ici débuté sa journée avec trois birdies sur les quatre premiers trous. Cerise sur le gâteau : il se permettra même de s’offrir ensuite un eagle. Mais on a pu constater également d’un autre côté qu’il a cependant baissé de rythme sur la seconde partie du parcours. Un constat flagrant avec son seul bogey de la journée sur l’avant-dernier trou. Ce qui ne l’empêchera pas de se féliciter : « J’ai réussi quelques beaux putts sur les premiers trous, cela m’a bien lancé pour la journée. Même si c’était une bonne journée, je me sens un peu fatigué avec cette chaleur humide. ».

Tiger Woods à la Ryder Cup 2018

On sait également que Tiger Woods, accompagné de Phil Mickelson et de Bryson DeChambeau, représenteront l’Amérique à la prochaine Ryder Cup 2018. C’est sans surprise qu’on les voit tous les 3 intégrer l’équipe américaine pour la Ryder Cup qui se déroulera du 28 au 30 septembre à Paris. Jim Furyk a dévoilé ses choix lundi soir, au cours d’une conférence de presse qui ne laissait présager aucune surprise, tout en profitant de l’occasion pour expliquer qu’il s’entoure également de trois nouveaux vice-capitaines : David Duval, Zach Johnson et Matt Kuchar. Ce sont des golfeurs qui ont un palmarès global de onze Ryders disputées à eux trois.

On peut facilement affirmer que cette nomination sonne comme nouvelle péripétie dans la résurrection de Tiger Woods depuis ces derniers mois, comme nous venons de vous l’expliquer ci-dessus. Après 16 mois d’absences suite à une lourde opération au dos et tout juste douze après son retour au practice, le Tigre a enfin retrouvé son golf.

Il aligne les victoires sur son tableau de chasse avec pas moins de quatre top 5 sur le circuit cette année, dont une seconde place lors de l’USPGA, ainsi qu’une 6e place au British Open. Le Tigre va donc très prochainement honorer sa huitième apparition en Ryder alors que Phil Mickelson jouera quant à lui sa 12e Ryder. Il n’a manqué que deux cuts depuis mai, alors qu’il avait été vainqueur du WGC Mexico en mars, tout juste après avoir manqué de sortir du top 50 mondial.

Quant à Bryson DeChambeau, son récent doublé aux playoffs de la FedEx Cup semble avoir été suffisant pour convaincre Furyk de le compter dans la sélection. Mais il reste cependant un dernier joker à dévoiler et le capitaine américain dévoilera sa dernière wild card lundi prochain. Ce sera donc après le BMW Championship. Mais on sait déjà que Tony Finau est favori, devant Kevin Kisner ou encore Xander Schauffele…

Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous pariez sur les sites de paris sportifs en ligne !

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !