Sharapova et Federer éliminés de l’US Open

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !

C’est la semaine des grandes désillusions pour les parieurs en ligne sur Unibet qui avaient certainement misé sur des valeurs sûres pour cet Us Open, mais surtout pour les principaux concernés en la qualité de Federer, battu par le 55e mondial en 8es de finale du côté masculin et de la Russe Maria Sharapova, ex-N.1 mondiale aujourd’hui 22e, qui s’est inclinée en huitièmes de finale de l’US Open face à l’Espagnole Carla Suarez Navarro classée quant à elle 24e du côté féminin. Retour sur ces deux affiches dont les issues restent plutôt surprenantes et décevantes.

Désillusion majuscule pour Federer

Qui aurait pu imaginer que le Suisse Roger Federer serait battu en 8es de finale de l’US Open par l’Australien John Millman le 3 septembre 2018 ? En tous cas, toutes les cotes étaient en faveur de Federer sur des sites de bookmakers comme Bwin. Il s’agit donc ici d’une désillusion majuscule pour Roger Federer qui s’est tout simplement incliné, contre toute attente, face au 55e joueur mondial, l’Australien John Millman. Un huitième de finale de l’US Open qui restera surprenant et plutôt marquant, sur un score final de 3-6, 7-5, 7-6 (9/7), 7-6 (7/3), lundi 3 septembre à New York.

On peut dire que c’était un match à rebondissements, surtout que Federer s’était procuré deux balles de deux sets à zéro, avant de s’octroyer une balle de deux manches à une. Mais ce sera finalement la grosse déception pour l’univers du tennis qui voyait déjà le quart de finale anticipé contre Novak Djokovic. Une magnifique affiche qui n’aura donc pas lieu. Mais cette défaite faite signe ici un dérapage inattendu et inquiétant qui intervient tout juste deux mois à peine après qu’il se soit fait surprendre en quarts de finale à Wimbledon. Et la question que nous sommes tous en droit de nous poser à présent est de savoir si Federer est toujours apte à disposer d’une capacité à continuer à défier réellement le temps qui passe. Il ne faut pas oublier qu’il vient de fêter ses 37 ans le 8 août et que cela semble commencer à se faire sentir sur le court, posant un doute sur ses capacités actuelles à pouvoir prétendre aux prochains trophées les plus prestigieux.

Une rencontre difficile pour Federer

Même s’il a fait preuve d’un service défaillant, avec 45% de premières balles dans le 1er set, 31% dans le 2e, le Suisse aux vingt couronnes en Grand Chelem se sera compliqué lui-même les choses avec une tournure des événements qui lui souriait, jusqu’à ce qu’il mène 5-4, 40-15 dans le deuxième set. Mais c’est à ce moment précis, alors qu’il était sur le point de mener deux manches à zéro, que les choses ont radicalement changé pour lui et que le match a pris alors une tout autre tournure. Comme pour attester de ses difficultés du jour au service, c’est sur une double faute qu’il a alors permis à Millman d’égaliser à 5 partout. L’Australien, tout juste âgé de 29 ans, convertissait alors sa première balle de set et embarquait l’ex-N.1 mondial dans un match à rallonge deux jeux plus tard…

Les deux joueurs se sont alors départagés au jeu décisif dans la troisième manche, pendant laquelle Federer, malgré un nombre impressionnant des fautes directes par dizaines, s’est placé en position favorable (3-1), puis a obtenu une balle de set à 6-5, avant que Millman ne vire en tête. Le Suisse aura cependant concédé pas moins de 77 fautes directes pendant cette session, ce qui reste pas loin d’un record personnel…

Mais le drame continue pour Federer qui voit alors le scénario se répéter une dernière fois de plus dans le quatrième set. Ce dernier a breaké pour mener 4 jeux à 2, tout en n’ayant aucune possibilité d’empêcher son adversaire de revenir sur ses talons. L’Australien John Millman finira par ensuite le dépasser définitivement au tie-break, 7 points à 3. Millman à même le court et encore incrédule déclarera alors ensuite : « Je ne réalise pas, j’ai tellement de respect pour Roger et tout ce qu’il a fait pour le jeu. C’est un de mes héros, il n’était pas à son meilleur niveau aujourd’hui (lundi), mais je prends. J’ai capitalisé sur le fait que Roger ait connu un jour sans au service. ».

À 37 ans, Federer voit donc ici s’envoler son rêve de mettre fin à dix ans de disette à New York. Une triste fin de parcours aujourd’hui pour celui qui s’y est pourtant imposé sans discontinuer de 2004 à 2008.

On assistera donc à une affiche entre Millman, pour la première fois de sa carrière en deuxième semaine en Grand Chelem, et Djokovic pour une lutte pour une place dans le dernier carré.

Sharapova tombe en huitièmes de finale

À l’image de 2017, Maria Sharapova est effectivement tombée en huitièmes de finale, à New York le 3 septembre 2018.

La Russe Maria Sharapova, ex-N.1 mondiale classée aujourd’hui 22e s’est inclinée en huitièmes de finale de l’US Open face à l’Espagnole Carla Suarez Navarro, classée quant à elle 24e. Elle chutera en deux sets (6-4, 6-3), ce lundi à New York et après son retour de quinze mois de suspension pour dopage au printemps 2017.

Sharapova, âgée de 31 ans, était cependant victorieuse de cinq trophées en Grand Chelem. Mais elle n’a cependant plus dépassé les quarts de finale en tournoi majeur ; alors que son dernier sacre remonte à 2014 lors de sa participation à Roland-Garros.

Ce sont sous les lumières du court Arthur-Ashe que Sharapova a très mal commencé la partie au service. Il faut dire qu’après tout juste trois jeux de service, elle avait déjà commis cinq doubles fautes soit 8 au total, dont trois d’affilée à 3-1 en faveur de son adversaire. Une défaite qui suivra la logique d’un jeu peu assuré avec un cumul de 38 fautes directes accumulées par la Russe, pour seulement 15 points gagnants. Des fautes qui seront même, pour certaines, particulièrement grossières alors que Suarez Navarro profitera de la situation pour parfaitement jouer le jeu, en ramenant tout simplement un maximum de balles, à la surprise de tous ceux qui avaient certainement misé sur la Russe sur des sites de bookmakers comme Circus ou Bet777 !

L’Espagnole, 6e joueuse mondiale à son meilleur classement en février 2016, fêtait alors son trentième anniversaire ce lundi et jour de match. Un beau cadeau qu’elle s’offre ici. Elle se félicitera alors pour sa victoire : « J’ai été agressive, j’ai couru et je me suis battue sur chaque point, c’est comme ça que je peux vraiment jouer du bon tennis. J’ai joué un très bon match. ». Alors que de son côté, son adversaire Sharapova disputait ici le 24e match de sa carrière en session de soirée à l’US Open. Un tournoi où elle n’avait jamais jusque-là connu la défaite.

Jusqu'à 120€ offerts

Profitez de l'Offre !