Denver et Toronto remportent leurs matches de justesse

200% bonus sur dépôt jusqu'à 80€

Profitez de l'Offre !

Nous avons eu droit à du grand spectacle mardi 8 janvier 2019 en NBA. En effet, vous devez certainement faire partie des parieurs en ligne qui ont certainement misé sur Denver et Toronto sur betFIRST, ayant une entière confiance en ces clubs qui sont les leaders dans le classement et qui ont prouvé qu’ils avaient du cran.

Denver et Toronto les leaders

Vous le savez très certainement si vous suivez le championnat de basket américain : Denver et Toronto sont actuellement les leaders respectifs des conférences Ouest et Est de NBA. Mais il faut bien avouer d’un autre côté qu’ils étaient tous les deux plutôt mal embarqués dans leurs rencontres hier, mardi 8 janvier 2019. Ce qui ne les empêchera pas au final de pouvoir faire confiance chacun à leurs deux stars respectives.

En effet, Nikola Jokic et Kawhi Leonard ont pris leurs responsabilités en offrant à leur franchise la victoire dans les tout derniers instants. On a pu assister à une très belle performance du pivot serbe des Nuggets qui a réalisé un nouveau triple double, sur trois catégories de statistiques à dix unités et plus, à Miami avec 29 points, 11 rebonds et 10 passes. Mais toute la presse sportive ainsi que notre rédaction seront d’accord pour dire que c’est plutôt son improbable panier acrobatique à deux secondes de la sirène que tout le monde, et surtout le public du Heat, gardera en mémoire. Un geste qui restera forcément par contre en travers de la gorge de leur adversaire (103-99).

Du côté de Toronto

Du côté de Toronto, ce sont les Raptors qui se sont également fait des frayeurs. Ils se sont fait très peur contre Atlanta, alors que ce dernier menait à 25 secondes du terme. Mais il aura suffi d’un moment magique pour Kawhi Leonard pour changer la donne ; histoire de se transformer en l’homme qui fera la différence depuis le début de saison au Canada. Il éteindra en effet toutes les ambitions des Hawks en tout juste deux actions défensives, mais qui resteront majeures.

Dans ces actions on retrouvera une très belle interception qui sera sa 6e du match et qui sera alors à l’origine d’une contre-attaque et d’un dunk de Serge Ibaka. En seconde, on ne pourra que féliciter sa défense dure sur Trae Young qui permettra alors aux Raptors de garder leur avance (104-101). Et il nous paraît important de vous rappeler que tout cela est à l’issue d’un match à 31 points. Un match qui a fait trembler les cotes sur Ladborkes.

Nick Nurse, l’entraîneur de Toronto qui profite ici d’une 31e victoire de la saison en 43 matches, réagira alors en fin de match : « On essayait de s’en sortir, mais on n’a jamais pu. On s’est retrouvés menés tard dans le match, et il nous fallait quelques stops et quelques paniers. Nous avons réussi à obtenir les deux, c’est super. ».

Des frayeurs chez les Thunder

Russell Westbrook et Paul George sont également deux sportifs qui ont tous deux eu la possibilité de revêtir le costume de sauveur d’Oklahoma City, alors qu’ils jouaient au sein d’un autre match plutôt serré. Mais contre les Minnesota Timberwolves, les deux joueurs du Thunder sont totalement passés à côté de leur toute dernière action. Ils manqueront en effet 2 tirs à 3 points pour Westbrook, et un « lay-up » à l’ultime seconde pour George.

Il faudra alors se tourner du côté des Wolves pour retrouver celui qui sera finalement le héros de ce match. Il s’agit en effet de Andrew Wiggins, qui ne marquera pas moins de 40 points, histoire de faire de cette soirée un cauchemar à oublier pour « OKC. ».

Un match qui sera également marqué, en plus de concéder une deuxième défaite de rang, par une absence. Les joueurs de Billy Donovan, 3es à l’Ouest, ont effectivement été foudroyés par l’impressionnante blessure de leur intérieur Nerlens Noël. Un choc impressionnant qui nous a montré la tête du joueur violemment heurter le sol après un coup de coude involontaire de Wiggins. Il a alors été évacué sur civière devant ses coéquipiers horrifiés et a été hospitalisé si on en croit les dires de son coach qui n’a cependant pas donné plus de précisions quant à son état de santé.
L’arrière Terrance Ferguson réagira quant à lui à sa manière : « Prier pour lui est la seule chose à faire… ».

Dans les autres matches

On peut assurément dire que la soirée fut largement moins agitée sur les autres parquets. Les New York Knicks, privés quant à eux de Frank Ntilikina qui est blessé à une cheville, n’ont pas pesé très lourd face aux Golden State Warriors, doubles champions en titre. On comptabilise 43 points, dont sept paniers à trois points et un Klay Thompson en grande forme qui représentera alors à lui tout seul près de la moitié des points de l’équipe adverse (122-95).

Du côté des Washington Wizards, c’est Ian Mahinmi qui a été très présent à Philadelphie avec 10 points, 7 rebonds et 5 passes. Mais cela sera très loin d’être suffisant pour pouvoir faire basculer une rencontre à sens unique en faveur des Sixers, en pleine réussite avec une 4e victoire de suite (132-115).

Du côté des Frenchies de Charlotte, même constat. Ce ne sont ni les 10 points, ni les 5 rebonds et les 4 passes de Nicolas Batum, ni même les 12 unités de Tony Parker en 14 minutes de jeu, qui feront tourner le match des Hornets chez les Los Angeles Clippers. Une rencontre perdue 128-109 au grand damne de certains parieurs qui avaient misé sur leurs favoris sur Circus.

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver tous les meilleurs sites internet des grands bookmakers pour vos paris sportifs en ligne sur notre portail. De nombreuses revues et critiques vous permettront de trouver ceux ou celui qui vous conviendront le mieux.

Jusqu'à 100€ offerts

Profitez de l'Offre !