Duel entre Marquez et Lorenzo pour le MotoGP 2019

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !

Nous allons assister très prochainement à ce que l’on pourrait définir comme un duel au soleil en 2019, entre Marquez et Lorenzo pour le MotoGP de l’année. On se souvient tous des pilotes espagnols Marc Marquez et Jorge Lorenzo lors de la présentation Honda pour la saison MotoGP 2019 du 23 janvier 2019, à Madrid, et on ne peut donc que revenir aujourd’hui sur l’écurie Honda qui se présente en grand favori pour la saison de MotoGP 2019.

Honda favori au GP et sur les sites de paris en ligne

Si l’écurie Honda agite les cotes sur la plupart des sites de bookmakers comme Ladbrokes ou Circus, c’est qu’elle a dans ses rangs deux pilotes qui ne sont plus à présenter : Marc Marquez et Jorge Lorenzo. Mais rien n’est joué d’avance et il faut également bien prendre en compte que Yamaha et Ducati sont en embuscade, tout en imaginant que Suzuki pourrait bien vouloir venir jouer les trouble-fêtes dans la foulée. Au programme des festivités, on retrouve le GP du Qatar qui débutera le 10 mars, mais aussi celui de Valence en Espagne qui commencera quant à lui le 17 novembre. Une occasion de voir les 22 pilotes de la grille livrer bataille lors de 19 courses sur leurs motos de 1000cc.

Marc Marquez et Jorge Lorenzo

Malgré son jeune âge de 26 ans, Marquez part encore favori dans la compétition et sur les sites de bookmakers. Et ce n’est pas pour rien puisqu’il a été en fait auréolé d’un 5e titre l’an dernier et vainqueur des trois derniers championnats. Mais il faut également prendre en compte à ce jour qu’il part cette fois avec deux handicaps.

Le premier est son épaule gauche qui lui a valu d’être opéré à l’intersaison. Une opération qui pourrait bien en fait l’empêcher d’être au top dès la première course qui se déroulera dimanche au Qatar. Le second handicap ? Peut-être le trouvera-t-il dans son second et nouvel équipier. En effet, il sera associé à son compatriote Jorge Lorenzo, 31 ans, arrivé de chez Ducati et devenant un sérieux rival sur la grille de départ.

Il faut savoir en fait que les deux Espagnols ont remporté huit des dix derniers titres mondiaux dans la catégorie reine. Du côté de Marquez, on comptabilise cinq victoires en 2013, 2014, 2016, 2017 et 2018 ; alors que du côté de Lorenzo on en comptabilise que trois en 2010, 2012 et 2015. D’ailleurs, il est intéressant de rappeler que seul Valentino Rossi s’immisce parmi eux en termes d’adversaires encore en selle avec une victoire en 2009.

Mais si vous pariez en ligne, vous devriez également prendre en compte que Jorge Lorenzo s’est aussi blessé à l’intersaison. Il a été victime d’une fracture du poignet gauche qui l’a en fait contraint à rater une assez grande partie des essais tout au long de cet hiver. Mais en ce qui concerne ces deux pilotes, ni Lorenzo, ni Marquez ne sont prêts à s’avouer diminués et encore moins vaincus. Preuve en est lors des derniers essais hivernaux sur le circuit de Losail, qui accueillera le premier GP de la saison, les performances de Marquez qui a réalisé le 4e temps à seulement 405/1000 de Maverick Vinales pour Yamaha et de Lorenzo avec le 6e chono, quelques centièmes derrière.

D’ailleurs, Marquez se montrera rassurant en déclarant : « Ma condition physique est bonne, je me sens prêt pour démarrer la saison. Bien sûr, je ne suis pas tout à fait à 100% mais j’ai de nouveau de bonnes sensations. », alors que Jorge Lorenzo postera quant à lui hier, lundi 4 mars 2019, sur Twitter une photo de lui en petit garçon et en position de combat avec pour légende : « Je suis prêt. ».

Yamaha en embuscade

On a pu voir récemment l’Espagnol Maverick Vinales au guidon de sa Yamaha lors d’essais de pré-saison MotoGP sur le circuit de Sepang en Malaisie, le 7 février 2019. Il faut dire que du côté de chez Yamaha, le dernier titre remonte quand même à 2015. Et pour la petite anecdote…c’était avec Lorenzo à l’époque. Mais au sein de l’écurie, un 3e Espagnol fait son apparition. Il s’agit en effet de Maverick Vinales, un jeune pilote de 24 ans qui ne se cache pas viser beaucoup mieux que sa 4e place de l’an dernier. Comptabilisant une seule victoire en Australie, son talon d’Achille demeure cependant un mental réputé plutôt fragile et instable.

Mais il faut également bien prendre en compte que son coéquipier, le légendaire Valentino Rossi, est loin d’avoir déjà dit son dernier mot. Et ce n’est pas le fait d’avoir fêté ses 40 ans récemment qui endeuillera cette ambition de toujours vouloir en découdre sur les circuits. Une occasion, si vous misez en ligne sur des sites comme betFIRST, de ne pas oublier de prendre en compte que le septuple champion du monde en catégorie reine reste une menace permanente pour ses adversaires du moment ; alors que sa dernière victoire remonte à 2017 aux Pays-Bas. Mais s’il faut se méfier, c’est aussi tout simplement parce que sa 3e place au championnat l’an dernier montre en fait sa résilience.

On peut assurément constater que « Vale » garde en fait une énergie de jeune homme, même 10 ans après son dernier titre. D’ailleurs et à cette occasion, son demi-frère Luca Marini qui est lui-même pilote en Moto2 affirme que « Vale doit courir jusqu’à… 46 ans. ». Il s’agit alors ici d’une allusion subtile à son numéro de course fétiche.

Ducati sur la grille de départ

Du côté de Ducati, on retrouve Andrea Dovizioso dont le but affiché sans complexe sera d’enfin monter sur la plus haute marche du podium final. Il ne faut pas oublier qu’il a quant à lui terminé 2e en 2017 et plus proche…l’an dernier. Nous sommes face ici à un italien de 32 ans qui entame quand même sa septième saison chez Ducati. Et il faut prendre en compte qu’il a désormais pour l’épauler son compatriote Danilo Petrucci, un jeune pilote de 28 ans promu du team client Pramac Racing.

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !