L’Allemagne est irrésistible depuis la fin de l’Euro 2016 ?

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !

Cette semaine, c’est le retour des rencontres internationales et le retour des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Angleterre

Dans quelques jours, après ce duel au Signal Iduna Park de Dortmund, l’Angleterre recevra la modeste formation de la Lituanie, alors que les Allemands se rendront à Baku pour affronter l’Azerbaïdjan.

Depuis la fin de l’Euro 2016, ces deux grandes nations du football n’ont pas connu la moindre défaite et surtout, défensivement, l’Allemagne a été extrêmement brillante.

Actualité

Joachim Low

Pour la réception de l’Angleterre, Joachim Low ne prendra pas de risque avec les blessés ou avec des joueurs en méforme. Manuel Neuer a déjà déclaré forfait pour cette rencontre amicale, alors que le staff a décidé de reposer Julian Draxler, Mesut Ozil ou encore Mario Gomez.

Lukas Podolski

Attention, ce duel permettra aussi à Lukas Podolski de faire son jubilé sur la scène internationale. Il va s’offrir une 130è sélection et en accord avec le staff, il devrait sortir ou entrer dans les dernières minutes pour être célébré comme il se doit. A 31 ans, il est une figure du football allemand avec notamment ses 48 buts avec la Manschaft.

Timo Werner

A suivre aussi, la première sélection du jeune prodige de Leipzig, la surprise de ce Championnat d’Allemagne en 2016-2017, Timo Werner, auteur de 14 buts.

En ce qui concerne les Anglais, la situation est un peu inquiétante, car le staff va devoir se passer de quelques joueurs, Wayne Rooney, Harry Kane ou encore Daniel Sturridge. Pour remplacer ces atouts offensifs, Gareth Southgate a rappelé avec les Three Lions, Jermain Defoe, 34 ans !

Wayne Rooney

C’est une véritable surprise, car le Gunners, Thé Walcott, n’a même pas été sélectionné. Il faudra aussi noter les retours de Phil Jones, de Luke Shaw et de Marcus Rashford, après avoir raté les dernières sélections.

Parcours actuel

Depuis la fin de l’Euro 2016, l’Allemagne est invaincu depuis 6 matchs et surtout, les Allemands n’ont pas encaissé de buts pendant cette période. Dans les éliminatoires, ils restent sur des succès devant la Norvège (3-0), la République Tchèque (3-0) ou encore l’Irlande du Nord (8-0).

Par contre, en amical, le 15 novembre 2016, l’Allemagne avait accroché un nul à Giuseppe Meazza devant l’Italie (0-0). Depuis le début de l’année 2016, l’Allemagne a trébuché à plusieurs reprises sur quelques matchs amicaux, devant l’Angleterre (2-3) et aussi, la Slovaquie (1-3).

Du côté des Anglais, la situation est quasiment identique, sauf que l’Angleterre n’a enregistré que 3 succès sur les 4 premières journées des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Ils ont été tenus en échec par la Slovénie (0-0), mais ils ont aussi battu la Slovaquie (1-0) ou encore l’Ecosse (3-0).

Dernièrement, en amical, comme l’Allemagne, l’Angleterre a été tenue en échec, mais c’était à Wembley et devant le Champion du Monde 2010 et Champion d’Europe 2008 et 2012, l’Espagne (2-2). Les Anglais menaient 2-0 à 5 minutes de la fin, mais les derniers changements et quelques relâchements avaient permis aux Espagnol d’égaliser à la 96è minute.

Statistiques

Allemagne :
– 6 matchs sans défaite d’affilés
– 6 matchs d’affilés sans encaisser le moindre but
– 18 buts marqués pendant cette période
– 4 matchs sans défaite en Allemagne

Angleterre :
– 5 matchs sans défaite d’affilés
– 2 buts encaissés pendant cette période
– 3 matchs sans défaite loin de ses bases
– 4 matchs sans défaite sur les 4 derniers matchs amicaux

Dernières confrontations

La dernière confrontation remonte au mois de mars 2016, il y a presque un an et l’équipe d’Angleterre avait décroché une victoire à l’Olympiastadion de Berlin, 3 buts à 2. Ce jour-là, les Anglais étaient menés 2-0 avant des buts de Jamie Vardy, d’Harry Kane et d’Eric Dier.

Harry Kane

Sur les 10 dernières confrontations, il y a toujours eu un vainqueur entre l’Angleterre et l’Allemagne. Pour l’instant, le bilan est légèrement en faveur des Allemands, 6 victoires contre 4 défaites.

Groupes

Allemagne :

Gardiens : B. Leno (Leverkusen), Marc-André ter Stegen (FC Barcelone), K. Trapp (PSG).

Défenseurs : J. Hector (Cologne), B. Höwedes (FC Schalke), M. Hummels (Bayern Munich), J. Kimmich (Bayern Munich), S. Mustafi (Arsenal), S. Rudy (Hoffenheim), A. Rudiger (AS Rome), N. Süle (Hoffenheim).

Mats Hummels

Milieux : J. Brandt (Bayer Leverkusen), Emre Can (Liverpool), J. Draxler (PSG), S. Khedira (Juventus), T. Kroos (Real Madrid), M. Özil (Arsenal), L. Sané (Manchester City).

Attaquants : M. Gomez (VfL Wolfsburg), T. Müller (Bayern Munich), L. Podolski (Galatasaray), A. Schürrle (B. Dortmund), J. Weigl (B. Dortmund), T. Werner (RB Leipzig).

Angleterre :

Gardiens : F. Forster (Southampton), J. Hart (Torino), T. Heaton (Burnley).

Défenseurs : R. Bertrand (Southampton), G. Cahill (Chelsea), N. Clyne (Liverpool), Phil Jones (Manchester Utd), M. Keane (Burnley), Luke Shaw (Manchester Utd), Chris Smalling (Manchester Utd), J. Stones (Manchester City), K. Walker (Tottenham).

Phil Jones

Milieux : Dele Alli (Tottenham), M. Antonio (West Ham), R. Barkley (Everton), Eric Dier (Tottenham), A. Lallana (Liverpool), J. Lingard (Manchester Utd), J. Livermore (West Brom), A. Oxlade-Chamberlain (Arsenal), N. Redmond (Southampton), R. Sterling (Manchester City), J. Ward-Prowse (Southampton).

Attaquants : J. Defoe (Sunderland), M. Rashford (Manchester Utd), Jamie Vardy (Leicester).

Pronostics

Dans ce duel entre l’Allemagne et l’Angleterre, ce sont les Allemands qui ont les faveurs des pronostics avec une cote moyenne de 1,50, contre 4,50 pour les Anglais.

Attention, ces deux équipes encaissent très peu de buts depuis la fin de l’Euro 2016, donc il serait peut-être plus précieux de miser sur un nombre de but inférieur à 1,5. La cote moyenne est de 3,00.

Jamie Vardy

Dans le rayon des buteurs, Thomas Muller est coté en moyenne à 2,50 pour une combinaison avec la victoire de l’Allemagne, alors que Jamie Vardy est coté à 11,00 pour une combinaison avec une victoire de l’Angleterre.

La logique, au regard des dernières sorties, serait de miser sur un score de parité. Sur les sites de paris sportifs en ligne, le nul est coté en moyenne à 2,85.

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !