L’OM, bête noire des parieurs en ligne en Ligue 1…

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !

Ce n’est pas une très bonne nouvelle en ce lundi matin pour le club de l’OM et les parieurs ainsi que les supporters du club qui voyaient un espoir de pouvoir miser sur leur équipe favorite sur des sites comme Ladbrokes, lors de la prochaine Ligue des champions…

Fin du sprint pour Marseille

En effet, la Ligue 1 vient de signer la fin du sprint pour Marseille ce week-end et surtout le début de la vraie crise qui risque de faire couler beaucoup d’encre prochainement…
Et ce n’est pas le défenseur de Nantes, Diego Carlos, qui s’est trouvé heureux buteur lors de la victoire à Marseille 2-1, en 34e journée de L1 le 28 avril 2019, qui dira le contraire…

Voici donc que l’espoir de Ligue des champions de l’Olympique de Marseille s’est éteint !
Une suite logique à cette nouvelle et incommodante défaite à domicile, contre Nantes (2-1) d’hier, dimanche 28 avril 2019 et pour la 34e journée de Ligue 1. Mais pire que tout pour le club phocéen : même la Ligue Europa paraît désormais hors d’atteinte pour le club qui risque fort d’avoir du mal à se remettre de cet échec et de cette situation peu flatteuse.

On peut même qualifier cette défaite d’hier soir comme un accident industriel puisque « L’OM champion project » va connaître en fait un tout premier gros échec dans son histoire depuis ce projet ambitieux et surtout après deux ans et demi de montée en puissance.

Il aura suffi que d’une volée de Canaris

Il a effectivement suffi d’une seule volée de Canaris pour que le rêve si fragile de C1 s’évapore sous les yeux de Frank McCourt, le propriétaire du club marseillais.

Mais la question que tout le monde se pose à présent et qui brûle depuis longtemps déjà les lèvres des supporters du club et de tous ceux qui parient en ligne sur cette équipe sur des sites de bookmakers comme Unibet, est de savoir si Rudi Garcia, qui est sous contrat jusqu’en 2021, restera en fin de compte sur le banc olympien après ce désastre ?

Un poste qui reste largement en danger, son club étant actuellement placé 5e et se trouvant relégué à 8 points de Lyon qui est quant à lui 3e. Mais il est même à 5 de Saint-Étienne qui se place 4e et se retrouve donc désormais à la 5e place, qui n’est en fait plus du tout qualificative pour la Ligue Europa. Une situation qui s’est déclenchée après la victoire de Rennes en Coupe de France de dimanche.

Le choc OM-OL qui est tant attendu et qui se déroulera le 12 mai ne laisse à Marseille que le second rôle du faiseur de roi, entre Saint-Étienne et Lyon, pour la place en C1 et voici donc ici un club de Marseille qui risque bien de terminer les mains vides ; perdant 18 matches cette saison, plus un nul avec élimination en Coupe de la Ligue.

Mais que les parieurs en ligne qui se focalisent sur l’équipe du Sud de la France ne désespèrent pas puisqu’ils peuvent se contenter cependant de la seule bonne nouvelle de la journée en la qualité de la remontée de l’équipe de l’OM féminine dans l’élite…

Un Super Mario qui risque le rouge

Ce sont donc les buts de Samuel Moutoussamy à la 22e et d’Andrei Girotto à la 50e qui ont entraîné la 12e défaite en L1 de l’OM. Des buts qui ont offert par la même occasion aux Nantais une quatrième victoire consécutive malgré la présence de Mario Balotelli qui parviendra à égaliser à la 26e. Mais le huitième but olympien ne suffira pas à la fin de cette défaite à domicile face à Nantes en 34e journée de L1 le 28 avril 2019.

Il faut cependant avouer que « Super Mario » aura finalement rempli sa part statistiquement ; lui qui était venu au mercato pour le sprint. Mais lors de ce match, ce dernier a aussi pris des risques démesurés avec son coup au visage de Diego Carlos à la 41e et qui pouvait bien valoir un carton rouge. Fort heureusement pour lui, Johan Hamel n’a sorti que le jaune…

Il faut dire que l’OM a été trop irrégulier toute cette saison, à l’image de son avant-centre vedette. Une situation qui sera alors forcément un frein ici pour réussir l’exploit de remonter sur le podium.

L’espoir pour l’OM pendant la première période

En effet, on peut dire que la première période a pourtant entretenu l’espoir au sein de l’équipe, du staff et de tous les supporters de l’OM qui encaisse alors le premier coup, à la suite d’une passe raté de Bouna Sarr et au grand désarroi des parieurs en ligne sur Ladbrokes. Une première frappe contrée de Kalifa Coulibaly profitera alors à Samuel Moutoussamy avant que la paire Lucas Ocampos-Balotelli réponde avec la cinquième passe décisive de l’Argentin pour une tête plongeante de l’Italien.

Il faut dire que du côté de la défense nantaise, Diego Carlos a été plutôt martyrisé.
Ce dernier a coûté trois avertissements à l’OM. On retrouvera en effet le premier avertissement pour Ocampos, qui semblait cependant immérité alors que le Brésilien s’est tordu seul la cheville sur l’action. Mais il sera ensuite victime d’un tacle en retard de Dimitri Payet à la 32e et enfin du vilain geste de Balotelli qui ont été tous deux sanctionnés d’un simple jaune ; une couleur que l’on aime cependant que pendant l’apéro du côté de Marseille…

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !