Plus qu’une semaine avant Russie 2018 pour les Bleus

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !

La dernière semaine avant le mondial

Évidemment, vous allez nous dire que c’est également la dernière semaine pour toute une grande partie des équipes internationales en lice pour ce mondial, avant d’atterrir sur le sol russe et surtout sur les gazons des stades de ce pays qui accueille les nations du 14 juin au 15 juillet 2018. Mais nous avons trouvé judicieux de faire un peu le point sur la situation et surtout de tâter la température au niveau de la sélection française.

Avant d’affronter ses adversaires sur le sol russe, la France devra entamer une troisième et dernière phase de match en guise de préparatif et ce sera un match amical contre les États-Unis, qui se déroulera samedi à Lyon, la veille de son départ pour Moscou.

Les Bleus se préparent

La première chose que l’on peut dire, c’est que la sélection a fait le plein de confiance la semaine dernière lors de sa rencontre et victoire face à l’Irlande (2-0) puis face à l’Italie pour son second match de préparatif, un match amical remporté par les Bleus (3-1). Une très bonne nouvelle, surtout pour Didier Deschamps le sélectionneur qui voit ici deux premières phases se conclure par une absence de cas en infirmerie et des ennuis en marge du groupe des 23 Bleus, comme le refus de Rabiot ou les querelles interjoueurs, s’éloigner de plus en plus.

Mais la question que tout le monde se pose aujourd’hui est de savoir si le onze qui sera aligné sur le terrain samedi, sur la pelouse de Lyon, sera le même que celui qui débutera le premier match du groupe de la Coupe du monde le 16 juin contre l’Australie… Le sélectionneur Didier Deschamps avait en quelque sorte déjà répondu à cette question il y a quelques jours de cela en précisant que « C’est souvent le cas quand c’est proche, parce qu’on sera à une semaine de la compétition. ».

Quand Macron s’en mêle

Alors qu’ils étaient attendus à Clairefontaine à 16h00 lundi, les premiers arrivés en début d’après-midi, étaient Nabil Fekir, Adil Rami et Corentin Tolisso. Pogba s’est montré en compagnie de Hugo Lloris et Florian Thauvin dans un avion avec la mention « direction Clairefontaine ». Un entraînement y était prévu à 18h00. Mais le fait marquant sera plutôt orchestré ce mardi matin puisque les Bleus ont reçu la visite d’un couple qui se montrera très confiant sur l’avenir de l’équipe et sur son parcours lors de cette prochaine coupe du monde.

Aujourd’hui, le groupe a reçu la visite d’Emmanuel Macron accompagné de son épouse Brigitte. Hugo Lloris, le capitaine de Bleus, ne manquera pas de souligner à ce sujet et juste avant la venue du couple présidentiel : « Les mots du président sont toujours importants, c’est la voix de la France. ».

Une fois sur place, le Président Macron préviendra alors, après avoir rencontré l’équipe de France de football au Centre national de Clairefontaine (Yvelines), quelques jours avant le départ des Bleus pour le Mondial-2018 : « Ce qui est important c’est que nous soyons tous derrière cette équipe, c’est un collectif jeune, c’est le choix de Didier Deschamps, c’est toute une génération de football qui est derrière cette équipe. C’est important pour le pays et pour le moral du pays. Le sport est un élément d’émancipation personnelle, c’est un élément de réussite. Le sport, c’est aussi un ensemble qui permet d’avoir des figures d’exemplarité , des modèles et des modèles qui donnent un exemple positif. Le sport permet la cohésion nationale. Quand les parents ne sont plus au rendez-vous, quand les situations sont difficiles, quand on doute, c’est parfois par le sport qu’on tient et donc avoir une équipe qui porte nos couleurs, c’est bon pour la cohésion nationale et c’est bon pour ce que font chaque jour, chaque semaine, les dizaines de milliers de nos concitoyens qui croient dans tout ça. ».

Emmanuel Macron ira en Russie

Le Président a profité de sa présence et de ces instants de communion avec les joueurs de la sélection française, pour confirmer qu’il se rendra bien en Russie pour soutenir l’équipe de France, si elle se qualifiait pour les demi-finales de la Coupe du monde, précisant : « J’ai déjà dit que si elle passait les quarts, j’irai à tous les matchs. Donc j’irai en demie et j’irai en finale. Une compétition est réussie quand elle est gagnée. ».

On assistera ensuite à un petit refus de Monsieur le Président à répondre à une question d’un journaliste. Ce dernier l’interrogeait sur les prénoms des joueurs, histoire de vérifier si, comme Jacques Chirac à l’époque, il ne les connaissait pas. Il répondra simplement par des propos rassurants : « Je connais les prénoms des joueurs, j’échange parfois avec eux. » ; ajoutant également avec humour et surtout en faisant un clin d’œil à son soutien affiché à l’équipe marseillaise : « Je me suis toujours refusé aux quizz et vous êtes très injuste avec Jacques Chirac qui aimait les Bleus. J’aime les Bleus, y compris quand ils jouent à l’OM ou pas… ».

Les 23 Bleus confirmés auprès de la Fifa

Aujourd’hui, on sait que les 23 joueurs convoqués par Didier Deschamps pour la préparation au Mondial-2018 constituent bel et bien la fameuse liste définitive pour la compétition en Russie, qui devait être adressée à la Fifa hier, lundi 4 juin. La FFF déclarera alors officiellement : « La FFF a fait parvenir à la Fifa ce lundi midi, conformément au règlement, la liste des 23 joueurs français retenus pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Cette liste est sans changement par rapport à la liste des 23 annoncée par Didier Deschamps dès le 17 mai. ».

Comme nous vous le signalions au début de cet article, Didier Deschamps peut encore procéder à un changement de joueur, jusqu’à 24h00 avant le premier match qui se déroulera le 16 juin contre l’Australie, en cas de blessure dûment constatée parmi ses 23 Bleus. Un détail important puisqu’il sera libre alors de convoquer, pour remplacer les joueurs qu’il souhaite, des joueurs qui sont même en dehors des onze suppléants qu’il a désignés également le 17 mai.

Voici donc la liste officielle des 23 Bleus

Gardiens de but

  • Hugo Lloris (Tottenham/ENG)
  • Steve Mandanda (Marseille)
  • Alphonse Areola (Paris SG)

Défenseurs (8)

  • Lucas Hernandez (Atletico Madrid/ESP)
  • Presnel Kimpembe (Paris SG)
  • Benjamin Mendy (Manchester City/ENG)
  • Benjamin Pavard (Stuttgart/GER)
  • Adil Rami (Marseille)
  • Djibril Sidibé (Monaco)
  • Samuel Umtiti (FC Barcelone/ESP)
  • Raphaël Varane (Real Madrid/ESP)

Milieux de terrain (5)

  • N’Golo Kanté (Chelsea/ENG)
  • Blaise Matuidi (Juventus/ITA)
  • Steven N’Zonzi (Séville FC/ESP)
  • Paul Pogba (Manchester United/ENG)
  • Corentin Tolisso (Bayern Munich/GER)

Attaquants (7)

  • Ousmane Dembélé (FC Barcelone/ESP)
  • Nabil Fekir (Lyon)
  • Olivier Giroud (Chelsea/ENG)
  • Antoine Griezmann (Atletico Madrid/ESP)
  • Thomas Lemar (Monaco)
  • Kylian Mbappé (Paris SG)
  • Florian Thauvin (Marseille)

N’oubliez pas de parier sur les Bleus !

Si vous êtes un habitué des paris en ligne et que vous appréciez particulièrement miser sur des équipes de foot lors de grands championnats comme cette Coupe du Monde, nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner sur des sites de bookmakers en ligne comme le célèbre Bwin, qui propose des cotes intéressantes sur de nombreuses équipes internationales, ou encore de profiter des bonus sportifs proposés. Une occasion en or de profiter de ce championnat. Quoi qu’il en soit, cette équipe des Bleus fait partie des favoris pour ce prochain mondial et il serait dommage de laisser passer l’occasion de croire en elle et de miser dessus.

Jusqu'à 100€ offerts

Profitez de l'Offre !