Pourquoi miser sur Takuma Sato ?

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !

Nous plongeons en ce début de semaine dans une discipline sportive que nous n’avons pas toujours l’habitude de décortiquer dans notre portail web. Pleins feux donc pour ce lundi sur l’IndyCar avec Sato qui fait cavalier seul dans le Grand Prix de l’Alabama…

Le Japonais Takuma Sato

Si nous vous parlons de ce pilote aujourd’hui, c’est tout simplement parce qu’il vient de frapper un grand coup dans l’univers de la course automobile ce week-end.

Le Japonais Takuma Sato a effectivement réussi le week-end parfait lors du Grand Prix de l’Alabama. Il réussira à atteindre la pole-position, mais aussi à être le détenteur du meilleur tour en course. Nous avons oublié quelque chose ? Ha oui ! Sans oublier qu’en fait, et pour finir, qu’il a obtenu la victoire de ce prix sans jamais vraiment être inquiété depuis dimanche 7 avril 2019.

Mais, même s’il a 42 ans et qu’il est crédité d’un passé honorifique en Formule 1 venant compléter sa fabuleuse victoire dans les prestigieux 500 miles d’Indianapolis en 2017, il faut savoir cependant que Sato arrive toujours à se surpasser et à surtout nous surprendre jour après jour.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous vous conseillons aujourd’hui de continuer à surveiller sa cote sur des sites de bookmakers comme Ladbrokes, si vous pariez en ligne et que vous misez sur des courses ou sur des pilotes.

Suite à cette quatrième victoire de sa carrière en IndyCar, il avouera assez facilement dans les médias : « La voiture a été superbe, je n’ai jamais connu d’alerte ou de problème, je savais que la voiture était rapide, mais je ne pensais pas qu’on allait dominer la course de cette façon. ».

Un pilote qui a survolé la troisième manche

Celui qui est aujourd’hui le pilote gagnant de l’écurie Rahal Letterman Lanigan a survolé la troisième manche de la saison sur le circuit de Barber. Un circuit sur lequel il n’avait jamais fait mieux que 8e jusque là et qui ne l’empêchera pas de se démarquer, malgré l’interruption de course au 57e tour, consécutive à la panne en plein milieu du tracé, de son coéquipier Graham Rahal. Une panne qui ne l’a pas vraiment perturbé et qui le poussera même à devancer avec autorité le champion IndyCar en titre, le Néo-Zélandais Scott Dixon (Chip Ganassi), 2e à 2 sec 3874/10000e.

Nous vous rappelons que vous pouvez tout à fait parier sur les courses de cette discipline automobile sur tous les sites de paris sportifs en ligne que nous vous présentons chaque jour au sein de notre portail et sur lesquels vous pouvez retrouver des revues et critiques complètes dans nos tribunes. Une occasion également de profiter des nombreux bonus offerts par ces bookmakers lorsque l’on est un nouveau membre et de faire par la même occasion de fabuleuses économies ou de remporter de gros gains en pariant un minium.

La troisième place à nos voisins français

En ce qui concerne en effet la troisième place, celle-ci est revenue au Français Sébastien Bourdais (Dale Coyne). Un pilote qui avait fait un choix très dangereux, mais qui s’est avéré au final plutôt gagnant et payant, puisqu’il était de ne faire que deux arrêts au stand.

Le pilote français déclarera d’ailleurs à cette occasion : « J’avais une voiture super, mais mes pneus ne m’ont pas permis de dépasser Scott (Dixon pour la deuxième place). J’ai essayé deux fois, mais après c’était compliqué, je suis satisfait de ce podium. ».

Il faut dire que seul Josef Newgarden, parmi les pilotes motorisés par Chevrolet, a surnagé sur ce circuit plutôt favorable aux moteurs Honda et que le pilote Penske, parti en 16e position sur la grille de départ, a terminé à la 4e place, à près de huit secondes de Sato. Une aubaine pour tous ceux qui ont parié en ligne sur les favoris sur des sites comme betFIRST. Il conserve ainsi la première place au classement général avec 125 points, contre 98 à Dixon, désormais 2e. De son côté, Sato s’est replacé quant à lui à la 3e place avec 91 pts après cette victoire de dimanche.

Il prévient alors, juste avant la quatrième course de la saison qui aura lieu dimanche prochain à Long Beach en Californie : « La saison est encore longue, tout s’est bien passé ce week-end, il faut continuer à travailler pour essayer de décrocher quelque chose au championnat. ».

Bourdais est quant à lui à présent en 6e position avec 72 pts, tandis que l’autre Français du Championnat IndyCar, Simon Pagenaud (Penske), se retrouve 12e avec 59 pts. Une très belle progression pour ce dernier qui était alors à la 9e place dimanche et qui commence également à faire agiter les cotes sur les sites de paris en ligne comme Bet777…

150€ Pari gratuit

Profitez de l'Offre !