Nadal est en finale et surclasse Tsitsipas au passage

300% bonus sur dépôt jusqu'à 60€

Profitez de l'Offre !

Nous terminons la semaine avec une très belle actualité tennis qui va plaire à tous ceux qui misent dans le tournoi de l’Open d’Australie sur des sites comme betFIRST : Nadal est en finale, et remporte son ticket en surclassant Tsitsipas hier, jeudi 24 janvier 2019. L’Espagnol Rafael Nadal n’a en effet fait qu’une bouchée du Grec Stefanos Tsitsipas en demi-finales de l’Open d’Australie, le 24 janvier 2019 à Melbourne.

Rafael Nadal en finale

Nous y sommes et la surprise n’est pas vraiment si grande aujourd’hui puisque c’est l’Espagnol Rafael Nadal, classé actuellement N.2, qui s’est tout naturellement qualifié pour la finale de l’Open d’Australie. Mais il le fera en surclassant le jeune Grec Stefanos Tsitsipas, classé 15e, et qui était alors tombeur un peu plus tôt dans la compétition du grand Roger Federer. Il y parviendra en pas moins de trois sets, 6-2, 6-4, 6-0 et surtout en moins de deux heures jeudi 24 janvier 2019 à Melbourne.

Mais c’est aussi un très bon moment pour Nadal qui, âgé de 32 ans, se trouve ici sacré à Melbourne pour la seule fois depuis dix ans. Il sera donc opposé dimanche au N.1 mondial, Novak Djokovic ou au Français Lucas Pouille classé 31e, qui sont actuellement en train de se battre sur le court ce vendredi matin. Résultat dans quelques heures, mais en attendant, il ne fait aucun doute que si Nadal s’impose ce dimanche, il obtiendra alors ici un 18e trophée en Grand Chelem. Ce qui le placera par la même occasion au titre de tout premier joueur de l’ère Open à remporter au moins deux fois chacun des quatre tournois majeurs.

Le Majorquin se réjouit de son dernier duel : « J’ai fait un super match, j’ai très bien joué tous les jours, après plusieurs mois sans compétition. C’était difficile pour moi d’imaginer commencer la saison comme ça, être où j’en suis aujourd’hui quand il y a quelques semaines, j’ai dû prendre la décision difficile de ne pas jouer à Brisbane. ».

Un retour marquant de Nadal

Il ne fait aucun doute que le champion espagnol fait ici, à l’Open d’Australie, son grand retour à la compétition. Une démonstration de force après une absence d’un peu plus de quatre mois hors circuit qui remonte en fait à son abandon en demi-finale de l’US Open début septembre 2018.

Le Majorquin était alors blessé au genou droit avant de se blesser de nouveau aux abdominaux fin octobre. Une fin d’année plutôt sombre pour celui qui subira en plus une arthroscopie de la cheville droite en novembre. Et comme si cela ne suffisait pas, il avait ensuite connu une inquiétante alerte au niveau de la cuisse qui le poussera alors à renoncer au tournoi de Brisbane au début de cette année 2019. Mais cette fois, il n’a pas l’intention de laisser filer ce début d’année.

Nadal passe et Tsitsipas ne passe pas…

Et pour montrer qui est le patron sur le court, il n’a pas laissé échapper le moindre set hier, histoire de rallier sa cinquième finale à l’Open d’Australie. Ce sera alors sa 25e en Grand Chelem ; une chose qui ne lui était encore jamais arrivée à Melbourne !

Il faut dire que tout a été très expéditif et plutôt chirurgical. Une demi-finale radicale pendant laquelle Nadal désamorcera rapidement la menace Tsitsipas. Il se permettra même de remporter les neuf derniers jeux de la rencontre ; obligeant le jeune Grec, qui s’était offert le double tenant du titre Roger Federer en huitièmes de finale, à devoir patienter jusqu’au tout dernier jeu du match, histoire d’obtenir une balle de break.

Pour l’Espagnol, le scénario est bien différent de celui de 2018 puisqu’on se souvient il y a un an de cela et toujours à Melbourne, que ce dernier avait dû abandonner alors qu’il était touché à la jambe droite. Un abandon dès les quarts de finale, alors qu’il était face au Croate Marin Cilic.

Mais Tsitsipas n’a pas à rougir, car il est devenu quant à lui et au cours de la quinzaine australienne, le premier Grec demi-finaliste en Grand Chelem. En effet, aucun joueur ni aucune joueuse de son pays n’avait même joué de quart de finale en tournoi majeur avant son exploit de cette saison et son meilleur résultat en Grand Chelem était alors un huitième de finale, atteint à Wimbledon la saison passée.

Il ne vous reste plus qu’à patienter encore quelques heures ce vendredi pour savoir qui de Novak Djokovic ou du Français Lucas Pouille affrontera Nadal ce dimanche, pour un duel qui risque d’être aussi explosif sur le court que sur les sites de paris sportifs comme Ladbrokes. Faites le bon choix et ne ratez pas cette finale incroyable qui se peaufine ce week-end pour clôturer l’Open d’Australie.

200% de bonus jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !